La Norvège en camping car en 2010

Ramberg - lofoten

Ce voyage a été effectué du 23 juin au 24 juillet 2010 au départ du sud-ouest de la France.
Malgré la période estivale, a aucun moment nous n'avons été gênés par l'affluence touristique, même dans les endroits les plus prisés. La météo a été globalement clémente, une nuit de tempête et quelques jours de pluie.

Notre parcours :

  • Toulouse – Hirtshals par la route
  • Traversée Hirtshals – Bergen en ferry
  • Remontée lente de Bergen par les fjords jusqu'aux Lofoten et iles Senja
  • Retour par la Suède et le Danemark (pont de Malmö)
  • Ferry Danemark-Allemagne
  • Retour à Toulouse

Vous trouverez le parcours détaillé en document pdf à charger en bas de paragraphe. Il contient les lieux d'arrivée et de départ, les coordonnées GPS des arrêts nocturnes et le kilométrage journalier.

Kilométrage total : environ 9500 km, 1250 l de gazole.

Notre camping car et l'équipage : une capucine L = 7.20 m, H = 3.10 m, 2 adultes, 2 enfants.

Budget : plutôt élevé, penser à emmener des réserves de nourriture, d'autant plus que tout n'est pas toujours à notre goût et manque de variété. Plutôt favorablement surpris par l'offre en fruits et légumes. Bon poisson.

Monnaie : couronne norvégienne (KR ou NOK) 1 € = 7.8 NOK environ, couronne suédoise (SEK) 1 € = 8.8 SEK, couronne danoise (DKK) 1 € =7.5 DKK
Convertisseur de devises : ici

Pêche : je n'ai pratiqué que la pêche en mer, principalement en attendant les ferries. Je n'ai jamais pris autant de poisson, surtout du lieu et un peu de cabillaud, prévoir un bon lancer de mer, gros fil et leurres, cela suffit largement. L'astuce pour savoir si on est sur un bras de mer ou un lac, on cherche les algues ou pour les plus téméraires on goutte l'eau, Vous pouvez en rire, mais c'est loin d'être si évident sur place.

Carburant : un peu plus cher qu'en France, penser à ravitailler régulièrement dans certaines zones isolées.

Gaz : pas de compatibilité avec les bouteilles norvégiennes, nous sommes partis avec deux bouteilles pleines, cela a été amplement suffisant pour l'été du moins. Nous avons seulement utilisé un peu de chauffage le matin au réveil certains jours.

Service camping car :

  • pour le ravitaillement en eau et la vidange des eaux grises : les stations-service (les plaques ajourées au sol permettent en général de vidanger) et certaines aires équipées.
  • pour les eaux noires, certaines aires de service, les campings, WC publics le cas échéant.
  • stationnement nocturne, facile dans le nord, un peu plus difficile de trouver de bons endroits dans les fjords ou nous avons fréquenté des campings.

Langue : l'anglais est pratiqué partout.

Accès Internet : on trouve régulièrement de nombreux points d'accès gratuits (centre-ville, magasins, campings, ports d'embarquements des ferries,…).

Sécurité : un très bon sentiment de sécurité à peu près partout (un peu moins en Belgique et Allemagne), attention aux très nombreux radars routiers, particulièrement au nord de la Suède. mais on s'habitue très vite aux limitations de vitesse locales.

Péages et ferry : à ne pas négliger dans le budget, c'est un poste important. Beaucoup de péages sont automatisés, d'où l'intérêt de souscrire Un abonnement au site Autopass (c'est encore possible jusqu'à 15 jours après le premier péage). Le seul petit plaisir, c'est qu'une fois sorti de France, il n'y a plus d'autoroute à payer.

Préparation du voyage :

  • principalement par le biais d'internet et des récits de voyageurs,
  • le guide du routard Norvège 2009/2010 (toujours à la hauteur pour notre style de voyage)
  • le guide bleu hachette 2009 (bon guide)
  • le petit futé 2009-2010 (décevant)
  • carte IGN Norvège-Suède
  • carte Michelin 711 Scandinavie-Finlande
  • et le compagnon indispensable d'aujourd'hui, le GPS.

Liens utiles :

Guide des campings Norvégiens

Guide du voyage en Norvège

Une Cartographie de Norvège plutôt précise (utilisable comme google map) proche des cartes IGN TOP 25 avec courbes de niveaux. Je n'ai malheureusement trouvé ce site qu'après notre retour.

Péage en ligne autopass

Sans oublier de télécharger les POI utiles pour le GPS :

norway 2010-site.pdf

Embarquement pour la Norvège (2170 kms)

Hirsthals Bergensfjord

Du sud ouest de la France, en passant par la Belgique, l'Allemagne et le Danemark, soit environ 2200 kms à parcourir, qui ont été fait en 4 étapes :

  • première nuit à Lamotte-Beuvron
  • deuxième nuit à proximité de Liège
  • troisième nuit en camping à côté de Kiel
  • quatrième nuit à côté de l'embarcadère d'Hirtshals

La carte du parcours

Nous embarquons à Hirtshals à destination de Bergen. Le ferry est le Bergensfjord. Départ d'Hirtshals à 12H00, arrivée à Bergen à 8H00.
Comme toujours, le fonctionnement du frigo pose un problème sur le bateau car les bouteilles de gaz doivent être fermées durant le voyage mais il est possible de louer des frigos à bord (un peu dur à trouver). Il faut faire du change à bord (pièce de 50 NOK). Etat de propreté moyen et bien vérifier qu"ils font du froid.

La vidéo du Bergensfjord

horaires, réservation et renseignements ferry pour Bergen

A bord du Bergensfjord

Bergensfjord

Nous avions, par précaution, réservé le ferry très tôt (au début de l'année 2010).
Nous avons pris le dîner, le petit déjeuner à bord et réservé une cabine pour 4 pers économique sans fenêtre.
Rien à redire sur les prestations.

Le plan du bateau

Le BERGENSFJORD

28 juin : installation à Bergen

Bergen Bobil senter

Dés l'arrivée au petit matin, et pour laisser passer une pluie passagère, nous nous dirigeons vers le parking CC de Bergen que nous avions repéré en préparant le voyage sur le net. Vue aérienne du parking.
Attention, aux dernières nouvelles, le parking n'existe plus, il faut se rabattre sur un parking camping car Bergen Arstad, 24 Vilhelm Bjerknes'vei N 60.3543; E 5.35883 (voir sur Google map https://goo.gl/maps/bNbTykWWFUP2) bien plus loin du centre, il faut prendre les transports en commun (tramway).

Le centre ville est ceinturé de barrières de péage automatiques (caméras automatiques). On peut rapidement entrer et sortir plusieurs fois sans possibilité d'éviter ces péages. Nous avons opté quelques jours plus tard pour la création d'un compte temporaire sur Autopass pour le paiement.
Installation, vidange, plein d'eau, branchement électrique, puis le soleil revenu, nous sortons nos vélos pour une ballade en ville.

La nuit au parking CC de Bergen (prix 2010) : 170 NOK + 30 NOK pour l'électricité

Tout sur BERGEN

Visite de Bergen à vélo

Bergen

Du parking CC, on traverse rapidement le grand pont (que l'on voit derrière le camping car), et ça y est, on est en plein centre. De jolies ruelles avec leurs maisons en bois, de rudes montées qui n'étaient pas vraiment prévues, tout n'est que collines qui se succèdent, c'est parfois éprouvant à vélo surtout avec les enfants de presque 20 kg derrière.

Lille Lungegardsvannet

Lille Lungegardsvannet, Bergen

Le quartier de Bryggen

Bryggen, Bergen

Des photos vues partout, mais c'est très joli et vaut largement la visite. Il règne une atmosphère de calme et de sérénité dans cette ville.

Le funiculaire de Fløibanen

Mont Fløyen,Fløibanen,Bergen

Le funiculaire de Bergen, Fløibanen, est un des lieux touristiques les plus célèbres de Norvège. Il se trouve en plein centre de Bergen, à 150 m du Marché aux poissons, Fisketorget, et de Bryggen. La montée au mont Fløyen (320 m. d'altitude) prend de 5 à 6 minutes et est en elle-même une expérience marquante. Arrivés au sommet, vous pourrez admirer la vue extraordinaire sur Bergen.

Notre avis : A faire pour la vue d'en haut, les beaux jardins et le plaisir de la montée, s'il n'y avait pas les enfants encore un peu jeunes et le temps un peu compté, on serait bien redescendu à pied.

Vidéo de la montée en funiculaire

Webcam du sommet

Horaires et tarifs

29 juin : de Bergen à Gudvangen (218 kms)

Tout au long de la route nous rencontrons de nombreuses cascades. A chaque fois des possibilités de balades à pied sont possibles.
Nous arrivons à Gudvangen qui se trouve à l'extrémité d'un bras du Nærøyfjord.

Nous nous installons au Gudvangen camping joliment aménagé sur le côté de la route un peu avant le village, les enfants ont repéré les nombreux jeux au premier coup d'oeil. 120 NOK la nuit.

La carte du parcours

Sur la Rv7 le Hardanger fjord

Hardanger Fjord

Gudvangen camping

Gudvangen camping

30 Juin : de Gudvangen à Balestrand (172 km)

Undredal

Le voyage continue sur la E16. A la sortie du Gudvangatunnelen, prendre à gauche la 601 vers le paisible village d'Undredal qui se situe au bord du fjord.
Garer de préférence le CC à l'entrée du village sur le parking puis continuer à pied.

La carte du parcours

Le Nærøyfjord en bateau

Nous continuons la route jusqu'à Flam et choisissons de faire un tour en bateau jusqu'à Gudvangen aller-retour. Nous optons pour le circuit Heritage Fjord Safari de 2 h 15 min.
Après s'être chaudement équipé (tout est fourni), tous en route, avec de nombreux points d'arrêts tout au long du parcours. Commentaires en anglais. Vous voyez sur la photo qu'on ne lésine pas sur l'équipement des enfants ! mais finalement on apprécie vraiment la tenue chaude en question.
Une virée chère, environ 1000 NOK pour nous 4, mais incontournable selon nous. Accueil très sympathique et professionnel.

Snøvegen : Fv243

Snøvegen, Fv243

Nous poursuivons notre route vers Aurland et décidons de quitter la E16 pour passer par la Fv243, nommée Snøvegen, route des neiges.
Attention, les lacets à la sortie d'Aurland sont particulièrement impressionnant et les routes vraiment étroites (pas de croisement possible en dehors des espaces prévus à cet effet). A éviter absolument si l'on est pas sûr de soi et de son camping car.
Ne pas louper les beaux points de vue sur le fjord.
Et sur le plateau au sommet, des paysages de montagne encore enneigés de toute beauté alors que l'on vient de quitter le bord de mer quelques minutes auparavant.

Route Fv243 : en pleine montagne

Snøvegen, Fv243

Des paysages lunaires et enneigés, fantastique d'être là. Vraiment un détour à conseiller.

On continue vers Balestrand

On récupère la E5 sans négliger la superbe cascade que l'on rencontre à droite sur la descente. Puis traversée en ferry Mannheller-fodnes (240 KR), puis quelques kilomètres plus loin la traversée Hella-Dragsvik (205 KR) qui nous conduit à Balestrand notre étape pour la nuit au camping Sjøtun (nuitée à 120 KR).


Toujours faire attention aux prix pratiqués sur les ferry ou la longueur du camping car est estimée à vue.

Le camping Sjøtun

Camping Sjøtun

Balestrand

Balestrand

On prend le temps de visiter cette belle petite ville aux nombreuses maisons construites dans le style "dragon".

Balestrand

Balestrand

Un peu plus loin un superbe hôtel au bord de l'eau. Vraiment charmant.

1er Juillet : de Balestrand à Oldedalen (202 km)

Nous quittons Balestrand par la route 13 en longeant toujours de somptueux paysages de fjords.

La carte du parcours

Sur la route E39

Paysage bucolique, même les enfants en sont bouche bée.

Oldedalen

camping Gryta, Oldedalen

Nous choisissons de passer la nuit au camping Gryta, endroit magique à souhait, très bon accueil, à proximité du Parc national de Jostedalsbreen ou nous randonnerons demain.

Parc national de Jostedalsbreen, Briksdal Glacier

2 Juillet : de Oldedalen à Geiranger (160 km)

Parc national de Jostedalsbreen, Briksdal Glacier

On poursuit la route jusqu'au fond de la vallée, point de départ des randonnées.
Parking payant, on n'a pas le choix.
Paysages alpins de glaciers au bord de la mer.

La carte du parcours

Sur route 258

Quelques kilomètres de piste mais quel régal pour les yeux !

Arrivée sur Geiranger

Geiranger

Une photo bien classique de la descente sur Geiranger, mais c'est beau !
Nous nous installons pour la nuit au camping Vinje à l'entrée de Geiranger.

Geiranger, Troll

3 Juillet : De Geiranger à Molde (148 km)

Geiranger

Une dernière photo de Geiranger avant de partir par la route des aigles.
traversée en ferry Eidsdal-Linge : 229 NOK

La carte du parcours

Sur la route 63

paysages avant Trollstigen (route 63)

Un aperçu des paysages rencontrés avant Trollstigen.

Trollstigen

Les lacets de la descente vers Andalsnes.
Aucun problème avec le camping car à condition d'utiliser le frein moteur.
Le dernier ferry de la journée Afames-Solsnes (211 NOK) peu après avoir trouvé la route 64.

Nuit à côté de Molde

Molde

Nous passons la nuit à côté de la zone portuaire de Molde en compagnie de plusieurs autres CC.

4 et 5 Juillet : De Molde à Trondheim (344 km)

route de l'atlantique (Atlanterhavsveien)

La carte du parcours

Au matin, nous montons à Varden, colline qui surplombe la ville d'où l'on voit, selon les guides, 222 pics (aujourd'hui partiellement dans les nuages).
Nous partons par la route 64 appelée route de l'atlantique (Atlanterhavsveien) pour rejoindre Kristiansund.
Nous suivons alors la route 70 puis E39 avec la traversée en ferry Straumsnes-Halsa (216 NOK) pour rejoindre notre parking de la nuit le long de la route (tranquille sur une route désaffectée).
Nous repartons par la même route le lendemain matin pour arriver àTrondheim vers midi.
Nous nous installons sur le parking pour camping car rue Lade pas très loin du centre. On s'y trouve plutôt bien mais aucun service.

Vue aérienne du parking

Stavkirke de Kvernes

Stavkirke de Kvernes

Trondheim

Trondheim

Nous visitons la ville à vélo. Les quartiers historiques côtoient la modernité.
La cathédrale Nidarosdomen est intéressante.

Cathédrale Nidarosdomen

Cathédrale Nidarosdomen

6 juillet : Trondheim - Storsvenningvatnet (343 km)

Storsvenningvatnet

La carte du parcours

Toujours en suivant la E6, nous remontons vers le nord en bifurquant à droite sur la 763 suite aux remarques trouvées dans les guides. Nous retrouverons la E6 un peu plus loin.
Cette bifurcation de passer par le site de Bolareinen. Mais, en final, on garde plus de souvenir des paysages que des gravures rupestres.
Nous nous installons le soir au bord du lac Storsvenningvatnet, sur un espace camping avec une urne où déposer 70 NOK.

Bolareinen

Bolareinen

7 juillet : Storsvenningvatnet - Flostrandveien/Rv17 (221 km)

Mosjøen - Sjogaden

La carte du parcours

Nous continuons notre remontée nordique par la E6, en chemin s'arrêter pour voir la belle chute de Laksfoss.
Nous poursuivons jusqu'à Mosjøen. Où il est intéressant de prendre le temps de visiter le quartier Sjogaden avec ses jolies maisons et entrepôts le long du fjord.
Puis nous prenons alors la route côtière 78 suivie par la route 17.
Traversée en ferry Levang-Nesna, et toujours sur la route 17, arrivée sur un super parking (coordonnées dans le fichier excel), pour information, quelques kilomètres plus loin, vous trouverez une aire où tous les services sont disponibles.

Laksfoss

Laksfoss

8 juillet : Flostrandveien/Rv17 - Storkik (151 km)

route Rv17 vers Bodo

La carte du parcours

Nous continuons notre remontée par la route 17.
Un premier ferry assez long donc beaucoup d'attente (mais c'est excellent pour la pêche) Kilboghamn-Jektvik. On profite pendant la traversée de paysages exceptionnels.
Un deuxième ferry sera plus court Agskardet-Bodo.
En chemin, le summum de la journée est la rando jusqu'au glacier Svartisen. Pour cela, nous prenons le bateau à côté de Brasetvik.

En bateau vers le glacier Svartisen

vers le svartisen

Photo pendant le trajet en bateau.

Le Svartisen

Le Svartisen

Pour limiter la fatigue des enfants et afin de pouvoir aller plus loin, nous décidons de louer des vélos et une 'charrette' pour les enfants. Cela permet de gagner plusieurs kilomètres de marche à plat.
La montée en elle même est assez courte mais raide, sur de gros blocs de pierres, mais la récompense est au rendez-vous.

Nous continuons sur la route 17 puis après la traversée en ferry Agskardet - Bodo nous rejoignons le village de Storvik ou nous passons la nuit sur le parking à côté de la supérette Coop de Storvik au bord de la plage, c'est le rendez-vous des campings cars du coin. Aire de service derrière le super marché.

9 juillet : Storvik - A (121 km)

terminal de ferry à Bodo vers les lofotens

La carte du parcours

Nous continuons par la route 17 puis par la route 80 jusqu'à Bodø.
En passant on s'arrête sous le pont du Saltstraumen, c'est impressionnant.
Dés l'arrivée à Bodø nous filons vers le quai du ferry pour les lofoten, nous n'avions pas réservé à l'avance et il y a beaucoup de monde. Pour faire rager, nous loupons de peu la rotation de 15H00, nous partirons finalement à 17H45. un accès internet gratuit Wifi est disponible et nous permet de peaufiner notre séjour aux Lofoten.
La traversée en ferry se fait par une mer très agitée, on ne tient même pas debout sur le pont. Et dedans, je ne peux pas ...
Nous arrivons tard en soirée à Moskenes et direction immédiate vers le parking de A où nous trouvons une place pour la nuit.

infos ferry

10 juillet : A - parking pont Kåkersundet (32 km)

Il pleut toute la matinée, nous ne bougeons pas.

L'après midi ballade dans A,puis par la E10 nous visitons la ville de Reine et nuitée à côté du pont sur Kåkersundet.

La carte du parcours

11 juillet : parking pont Kåkersundet - parking Bjornsand (192 km)

Nusfjord - lofoten

Une journée de visite en parcourant le bel archipel.

La carte du parcours

Haukland beach

Haukland beach

On se croirait sur un atoll du pacifique ...

12 juillet : parking Bjornsand - parking pont Raftsunbrua (141 km)

Cette nuit grosse tempête, vent terrible. Quel contraste avec la météo d'hier !

La carte du parcours

13 juillet : parking pont Raftsunbrua - Finnsnes (307 km)

La carte du parcours

Le temps est à la pluie, nous en profitons pour visiter le zoo polaire. Assez peu d'animaux mais grand espaces, on approche les loups, lynx et ours très facilement.

Au zoo, on trouve un bon parking pour le camping car mais l'aire de service était fermée lorsque l'on est passé.

14 juillet : Finnsnes - port de Botnhamn (58 km)

port de Botnhamn ile de senja

La carte du parcours

Il pleut toute la journée, je pêche mais il y a beaucoup trop de poisson, ce n'est même plus rigolo.
Le parking sur le port est payant (urne sur place) mais avec services inclus.

15 juillet : port de Botnhaln - Finnsnes (209 km)

Ile de Senja

Le beau temps revenu, nous faisons le tour de l'ile Senja, les paysages sont extrêmement variés, magnifique.

La carte du parcours

Ile de Senja

16 juillet : Finnsnes - parking sur E10 (209 km)

Ca y est, on entame le retour par la E10, une 1ère nuit en Suéde et nos premiers rennes sur la route. Le moral baisse et les paysages de forêt et de toundra sont monotones après avoir vu ce que l'on a vu. On passe la ville très industrielle de Kiruna qui n'ajoute pas à la beauté des paysages.

La carte du parcours

Nous nous arrêtons pour la nuit sur une aire de stationnement sur le long de la route avec de nombreux autres CC. Le coin est sympathique à côté d'un beau lac pour se promener le soir.

17 - 18 juillet : Parking sur E10 - Parking sur E4 près de Bolan (956 km)

Le 17 juillet, nous continuons par la E10 puis par la E4. Après Luléa, nous trouvons un endroit pour la nuit en bordure de route, suffisamment grand et éloigné de la route pour pouvoir jouer avec les enfants.
Le 18 juillet, toujours sur la E4, nuit sur une aire d'autoroute.

La carte du parcours

19 juillet : Parking sur E4 près de Bolan - Bord de lac Granna (592 km)

lac de Granna

La carte du parcours

Toujours sur la E4, on descend jusqu'au lac de Granna, station balnéaire, le parking est payant mais grand et tranquille avec une aire de service à côté.
Une agréable étape du soir, au bord de l'eau.

20 juillet : Bord de lac Granna - Aire de repos Lysermase nord (523 km)

La carte du parcours

Nous passons par le beau pont Oresund de Malmö sur la E20 et stoppons pour la nuit sur l'aire de repos de Lysermase nord.
Beaucoup d'espace pour se défouler, des tables, tranquille.

du 21 au 23 juillet : Lysermase nord - Toulouse (1780 km)

Terminal ferry de Rodby

Un dernier ferry permet de rejoindre l'Allemagne (la ligne Rodby - Puttgarden), et c'est la fin ..

  • une nuit à Dortmund (parking CC payant)
  • une nuit à Lamotte-Beuvron

Merci de votre visite.
A bientôt pour de nouvelles aventures.

Retour à l'accueil